Le développement de l'agriculture dans le Wardak

 

Les hauts plateaux du centre sont une région isolée de l’Afghanistan, où la majorité de la population vit de l’agriculture et dépend des ressources naturelles pour leurs moyens de subsistance.

 

En consortium avec Solidarités International et le GERES, MADERA met en œuvre un projet de 42 mois dans cette région (provinces de Bamyan et du Wardak) promouvant un développement durable combinant l’amélioration des conditions de vie des habitants et préservation des ressources naturelles.

 

Dans le cadre de ce projet financé par l’AFD, MADERA met en œuvre des activités visant l’amélioration des moyens de subsistance des populations via un développement durable. Plus précisément, le travail de MADERA se concentre sur l’agriculture durable, l’élevage et la gestion des ressources naturelles.

 

Dans le village de Tanoor (district de Behsud I, province du Wardak), MADERA a notamment construit un micro-barrage afin d’augmenter les capacités d’irrigation des champs aux alentours. Au total, 6 communautés bénéficient de cet ouvrage. Afin d’assurer la bonne gestion de l’eau et l’entretien du barrage, MADERA a également établi un groupe d’utilisateurs (Water User Association). Afin d’éviter tout conflit, ce groupe est constitué de représentants de chaque communauté.

 

 

Le micro-barrage avant (août 2015) et après (mai 2016) la finition des travaux. Les communautés peuvent décider d’ouvrir ou de fermer le passage de l’eau permettant l’irrigation des champs.

 

En améliorant la retenue d’eau, le micro-barrage offre aux fermiers des communautés avoisinantes des possibilités d’irrigation améliorées. Cela a un impact direct sur leurs moyens de subsistance. Les bénéficiaires peuvent récolter davantage de fourrage pour leurs bêtes améliorant ainsi les conditions d’élevage. Par ailleurs, cette irrigation permet d’améliorer les rendements des légumes et céréales avec pour conséquence une amélioration directe du niveau de sécurité alimentaire dans la région.  De plus ce qui n’est pas consommé par la famille peut être revendu sur le marché apportant quelques revenus supplémentaires aux bénéficiaires

 

Dans le village de Gardan Dewar (district de Behsud I district, province du Wardak), MADERA a établi une ferme de démonstration que n’importe qui peut visiter. Via cette ferme, MADERA souhaite montrer qu’il est possible de diversifier les cultures dans la région, notamment de faire pousser de nombreuses variétés de légumes (épinard, tomates, ognons, carottes, etc.).

Mohammad Ali, chef d’équipe agriculture, vient de récolter une betterave. Cette photo a été prise en août, époque à laquelle les légumes sont prêts à être récoltés

Diversifier les cultures est essentiel à la préservation des terres mais c’est aussi bénéfique pour les populations. En effet, la culture des légumes permet aux bénéficiaires d’améliorer leur régime alimentaire et leur nutrition. De plus ce qui n’est pas consommé par la famille peut être vendu sur les marchés, améliorant ainsi les revenus des familles.

 

Cette ferme de démonstration permet également l’organisation de formations au profit des bénéficiaires. Les formations sont organisées tout au long de la saison culturale afin d’en couvrir les différentes étapes : préparation de la terre, semis, irrigation, contrôle des maladies, récolte.

 

Les équipes de MADERA – Sultan Mohammad (gauche), et Nasir Ahmad (droite) – irriguent les cultures et prennent soin des plants. Ces photos ont été prises en mai, quelques jours après la période des semis