Historique

Origine : la mobilisation pour l’Afghanistan


La création de MADERA, en 1988, se situe dans le prolongement des actions de solidarité avec la Résistance afghane qui ont vu le jour dès le début de l’intervention soviétique : organisation à Paris en mai 1980, d’un rassemblement " 6 heures pour l’Afghanistan ", actions des comités de soutien à la Résistance afghane, créés à travers toute l’Europe, tel que le BIA (Bureau international Afghanistan). Très vite, il apparaît qu’un soutien au monde rural afghan est essentiel pour aider le peuple afghan, majoritairement paysan, à résister à l’invasion soviétique. Ainsi MADERA (Mission d’Aide au Développement des Economies Rurales en Afghanistan) est créée en 1988 : c’est une association de droit français dont les membres fondateurs viennent de plusieurs pays européens.



Premières actions de terrain


Les premières interventions se situent, très ponctuellement, dans les hautes vallées du Nouristan et de la Kunar : fourniture de semences, actions vétérinaires... Elles sont, dès l’origine, soutenues par des financements, d’abord modestes, du Ministère des affaires étrangères français ; l’équipe de terrain, fort réduite, ne dispose pas de véritable logistique. Toutefois, des liens se nouent avec les populations et la connaissance des réalités s’approfondit.


 

Accroissement des actions, professionnalisation


Après le retrait des Soviétiques en 1989, puis la prise de Kaboul en avril 1992 par les moudjahidines, des milliers de familles réfugiées au Pakistan retournent en Afghanistan. En 1992, la Commission Européenne débloque des fonds importants pour la reconstruction de l’Afghanistan. MADERA étend et professionnalise son action, renforce son équipe de terrain. MADERA cherche alors à sécuriser la production alimentaire : remise en état des systèmes d’irrigation et de drainage, des terres agricoles, fourniture d’intrants, soutien à un réseau de cliniques vétérinaires, campagnes de vaccination animale, soutien aux activités en arboriculture.