Orientations stratégiques 2010 - 2012

Orientations stratégiques 2010-2012 - Bi
Document Adobe Acrobat 223.4 KB

I. Les thèmes communs

 

1.1. Approche communautaire

 Madera, depuis 2005, met en œuvre le programme de solidarité nationale (NSP): dans chaque village, un conseil de développement communautaire (CDC) est élu, il est chargé d’établir un plan de développement communautaire et de déterminer les projets prioritaires (routes, écoles, canaux…).

Madera a pour objectif de développer cette approche communautaire, qui positionne les villageois en véritables partenaires, à l’ensemble des programmes menés.

 

1.2. Environnement

 Madera est vigilante quant à l’impact à long terme de ses programmes sur l’environnement. Certaines actions telles que les projets forestiers, de gestion des pâturages ou encore de promotion de vérandas fermées, influent directement sur la préservation des ressources naturelles. Les orientations 2010-2012 affirment la volonté de Madera de mettre en œuvre ses actions dans une perspective de développement durable.

 

 

1.3. Ressources humaines et formation du personnel

 Madera attache une attention particulière à l’amélioration des compétences de ses salariés. En 2010-2012, un effort sera fait en matière de formation du personnel afghan.

 

1.4. Suivi et évaluation

Le département suivi et évaluation assure un contrôle de la qualité et de la pertinence des programmes menés. A terme, l’association souhaite pouvoir être en mesure d’évaluer les prises de responsabilités des communautés, ainsi que le degré de couverture de leurs besoins.

 

1.5. Genre

Malgré les difficultés liées à la place de la femme dans la société afghane Madera s’efforce de promouvoir l’emploi des femmes au sein de son équipe salariée et de créer des conditions favorables à leur intégration.

 

II. Activités régionales

 

2.1. Provinces Est (Kunar, Laghman, Nouristan)

 Ces dernières années les provinces de l’Est sont très insécures du fait de la présence massive d’insurgés et de forces militaires internationales. Heureusement, les acteurs civils (ONG, entreprises…) se sont eux aussi beaucoup investis dans les basses vallées du Laghman et de la Kunar et leur travail a permis une amélioration sensible des conditions socio-économiques des populations vivant dans ces régions. Ainsi, des changements positifs sont perceptibles en matière de gestion des troupeaux, de valorisation des vergers et de commercialisation de la production. Les populations expriment encore des besoins en matière d’agriculture (conseil), d’irrigation, d’élevage (valorisation des productions), d’activités génératrices de revenus (développement et valorisation des métiers artisanaux) et d’infrastructures.

Il faut néanmoins noter que le développement de cette aide n’a pas été uniforme et que de nombreuses zones montagneuses, difficilement accessibles et souvent dangereuses, ont été grandement délaissées par les acteurs de la reconstruction.

 

Durant cette période 2010-2012, Madera s’emploiera à réaliser une étude des actions faites depuis de nombreuses années afin de déterminer ses nouveaux axes d’intervention dans ces régions.

 

 

2.2. Wardak

Une sensible amélioration des conditions socio-économiques dans les districts de Behsud 1 et 2, en grande partie liée au développement du réseau routier, a conduit Madera à recentrer ses activités sur les zones les plus isolées de cette région.

En parallèle, l’association continue à mettre en œuvre des projets d’urgence (sécurité alimentaire et accès à l’eau), des projets de développement rural multisectoriels (agriculture, arboriculture, artisanat…), des projets de soutien à des groupes ou des associations dans les zones les plus développées (prise en compte des besoins des populations, appui à la réflexion des communautés et structuration de leur demande en projet).

 

En 2010-2012 l’accent sera porté à des problématiques liées à l’identification de nouvelles espèces fruitières adaptées aux rigueurs du climat, à l’amélioration des conditions de stockage des productions, à la culture de la pomme de terre et autres légumes adaptés, au développement des filières de commercialisation, aux conseils en matière d’utilisation de semences améliorées, aux travaux d’extension de terres irriguées, à la consolidation du fonctionnement des centres de santé vétérinaires (VFU), à l’extension du nombre de serres solaires (PSH), au suivi des filières et à la mise en œuvre de programmes expérimentaux en matière de gestion des pâturages.

 

2.3. Ghor

Ghor, région extrêmement isolée, connaît une insécurité alimentaire chronique du fait de sècheresses récurrentes. La sécurité y est précaire et contraint Madera à interrompre son action, pour de courtes périodes, fréquemment. Les projets mis en œuvre dans la région sont des activités de soutien à l’élevage, à l’arboriculture et à l’agriculture, des activités de génie civil et le programme NSP.

 

Madera, en 2010-2012, poursuivra le programme de solidarité nationale, les projets de réhabilitation (agriculture, élevage, arboriculture, NSP), débutera des projets dans les zones encore plus isolées comme le Talmestan, introduira des activités de régénération des pâturages et de culture de la pomme de terre, étendra la construction des serres passives solaires (PSH).

 

 III. Activités sectorielles

 

3.1. L’élevage

 Madera mène des activités dans ce domaine, essentiel en Afghanistan, dans l’ensemble des provinces où elle travaille, il s’agit de conseils aux paysans en matière de gestion de troupeaux , de soutien aux associations d’éleveurs, d’apports en complément minéraux pour le bétail, de soutien aux méthodes d’inséminations artificielles et d’amélioration des étables.

Au cours des prochaines années l’accent sera mis à la fois sur des activités d’amélioration des conditions de vie des troupeaux (amélioration des étables...) et des races (appui à l’insémination artificielle…), de transferts de connaissances (suivi de l’évolution des cheptels,…) mais aussi d’expérimentations (élaboration d’une méthodologie en matière de gestion des pâturages).

 

3.2. La santé animale

A travers un réseau de centres de santé vétérinaires (VFU) financé par l’Union européenne, Madera apporte appui et conseil aux services afghans de santé animale dans la Kunar, le Nouristan, le Laghman et le Wardak. Ce travail sera poursuivi.

 

3.3. L’Agriculture

Les programmes agricoles de Madera consistent en la diffusion et la vulgarisation de techniques grâce à des fermes de démonstration, en la distribution et la production de semences de blé améliorées, de semences de légumes, et d’engrais. Ces activités sont menées à Ghor et à Behsud où l’accent est mis sur l’amélioration de la sécurité alimentaire.

 

3.4. L’arboriculture, l’horticulture, la protection de la forêt

Madera met en œuvre des activités forestières dans l’Est et des activités horticoles dans l’Est, le Wardak et à Ghor. Les principales actions menées sont le fonctionnement de parcelles de démonstration, le soutien de pépinières et vergers privés, la formation, le soutien aux associations de producteurs, la protection de la forêt. Elles seront poursuivies.

 

3.5. L’artisanat

Les activités d’artisanat soutenues (distribution de rouets, soutien aux associations de productrices, …) ont pour objectif d’apporter un complément de revenus aux ménages.